Publicité: Google Adsense et Adwords

Dans ce 1er billet, je vais définir les 2 services de publicité de Google : Adwords et Adsense.

L’étendue du web et de son contenu rend compliqué la commercialisation publicitaire directe entre les annonceurs et les éditeurs de contenus. Google a donc cherché à apporter une solution technique à chacun : Adwords pour les annonceurs et Adsense pour les éditeurs de contenu.

Google Adwords : définition et explication

Mais au fait c’est quoi Adwords ? Voici une petite définition.

Adwords, c’est un service publicitaire mis en place par Google. Il commercialise les liens sponsorisés et des bannières publicitaires gérés par Google. Ces publicités sont publiées soit directement sur les services de Google : moteur de recherches, gmail, Google map, youtube… soit sur des sites extérieurs. ( Ad : pour Adwertising et words : pour mot).

Comme vous vous en êtes surement déjà rendu compte, les annonces affichées correspondent très souvent à votre recherche. Et oui, Google contextualisent les annonces qu’il fait remonter via les mots que vous avez tapés : les mots clés ou keywords.

Cet outil s’adresse à tous les annonceurs : du plus petit (ex: le fleuriste du coin) au plus gros (ex: Amazon).

1 – SEM : les liens sponsorisés dans les SERP Google.

La plus grosse partie du business d’Adwords est constitué par les liens sponsorisés ou SEM directement placés dans ses pages de réponses. Voici un exemple de ces liens sponsorisés :

Les Liens sponsorisés sont positionnés dans le cadre jaune en haut des 1ers résultats et à droite des résultats. Dans certains cas, lorsque beaucoup d’annonceurs ont achetés ce type d’emplacement, un lien en bas de la colonne de droite vous permet d’accéder aux autres annonces publicitaires.

Le choix de l’emplacement

L’achat de ces emplacements répond à une logique d’enchère sur mots clés. Plus vous payer et plus votre annonce sera en tête de cette liste (les annonces du rectangle jaune étant les plus chères). Mais attention, même si une société vendant des yaourts met la plus grosse enchère sur le keyword « voyage », il y a peu de chance que son annonce remonte en 1ère position. Au montant de l’enchère vient s’ajouter d’autres critères qualitatifs : la pertinence de l’annonce, le taux de clics de l’annonce, la qualité du site sur lequel renvoi l’annonce et d’autre critères.

A chaque clic sur l’annonce, le montant de l’enchère sera débité à l’annonceur. Exemple pour un mot clé à 1€, 200 clics donnera donc une facture de 200€ pour l’annonceur. Le CPC (Coût Par Clic) est entièrement corrélé à la performance. C’est cette logique qui a fait le succès de Google auprès des annonceurs ROIstes habitués à acheter l’espace publicitaire sans corrélation avec la performance dans les médias traditionnels.

Désormais, vous ne cliquerez plus sur ces annonces de la même manière sur les annonces des pages de résultats de Google.

2 – Bannières et liens sponsorisés hors SERP Google

Google commercialise également des publicités sur des sites ne lui appartenant pas toujours via Adwords. Ces publicités peuvent prendre différentes formes : du lien basique à l’annonce animée en passant par de la vidéo. Ces 3 types ont comme point commun d’être liés au contenu de la page. Voici un exemple de ce type d’annonces :

Comme vous le montre l’image ci-dessus ces 2 types d’annonces sont liés au contenu de l’article (plus ou moins bien) ; le mot « Créer » pour la bannière de droite et l’expression « Créer son blog » pour les liens sponsorisés. Les logiques de prix sont similaires à celle vu pour le SEM.

Un guide de démarrage Adwords est mis à votre disposition pour Google.

Google Adsense : définition et explication

Avec Adwords, Google a mis en place un service d’achat d’espace publicitaire à destination des annonceurs. Adsense est le pendant Adwords destiné aux éditeurs de contenus.

Adsenseest un service également créé par Google permettant aux propriétaires de sites ou de blog de commercialiser facilement leur espace auprès d’annonceurs. Les éditeurs de contenus y définissent les tailles d’espace et le type d’annonces souhaitées. Google se charge de les remplir via Adwords.

C’est un peu comme si Google vous proposait de mettre des panneaux publicitaires dans votre jardin contre une rémunération.

Le mode de rémunération est le même que pour les annonces affichées dans les pages de résultats de Google : le coût au clic. Chaque fois qu’un visiteur cliquera sur un bandeau ou un lien sponsorisé un montant sera versé à l’éditeur. Google prend bien évidement une commission au passage.

Comme pour Adwords, Adsense est une solution très simple pour les éditeurs de contenus. Il permet à tous ceux souhaitant commercialiser leur contenu, peu importe leur taille, de le faire facilement. Google impose juste quelques restrictions sur le contenu des sites hébergeurs : pas de sexe, ni de chose illégale.

Conclusion

En mettant en place ces 2 services, Google apporte une solution technique ultra simple et efficace répondant aux besoins dictés par les spécificités du WEB. Google a également imposé un modèle de coût à la performance peut présent jusqu’alors. Ces 2 services, surtout le SEM, sont les sources de revenus de Google qui ont fait de lui le géant financier qu’il est aujourd’hui.

Maintenant que j’ai mieux compris Adwords et Adsense, il ne me reste plus qu’à m’inscrire et utiliser ces 2 services. Pour Adsense, s’agissant d’une source de revenu potentiel, cela m’a incité à m’y inscrire très rapidement. D’ailleurs, je vous encourage si vous voulez me soutenir à cliquer sur une des annonces ou des liens sponsorisés présent sur cette page .

Pour Adwords, payer pour faire la promo de mon blog ne rentrait pas dans ma démarche première. J’ai donc accueilli le bon de 75€ de Google Adwords avec curiosité. J’ai choisi de l’utiliser plus découvrir ce service et ses possibilités que pour accroître mon trafic.

Rendez-vous dans un prochain billet pour suivre mon inscription et mes 1ers pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.