Créer une campagne adwords

Rate this post

Bon maintenant que je sais à quoi sert Adwords, il ne reste plus qu’à m’inscrire et à découvrir comment fonctionne ce service webmarketing et pour ça direction le site officiel de Google Adwords. Mon objectif du jour la création et le paramétrage de ma première campagne Adwords.

Etape 1 : création d’un compte Google Adwords

Pour créer un compte Adwords, il est nécessaire de posséder un compte gmail (c’est gratuit et c’est par ici). Une fois cette formalité effectuée, on entre dans la création de son compte Adwords à proprement parler. Et là, bravo Google car c’est simple et plutôt bien expliqué. Il suffit de se laisser guider.

Définir son fuseau horaire et sa devise.

Cette étape bien que triviale est importante car une fois définis ces 2 critères, vous ne pourrez plus en changer. Il faut donc être vigilent.

Même le créneau horaire qui m’a semblé tout d’abord futile, est un critère important. En effet, je me suis rendu compte très rapidement qu’il avait une importance forte pour dans le timing de ses campagnes.

Une fois ces choix enregistrés, Google, si tout s’est bien passé, valide votre compte et vous propose de vous connecter à votre compte Adwords pour créer votre 1ère campagne et saisir ses coordonnées bancaires.

Etape 2 : Créer et paramétrer sa 1ère campagne Adwords.

Ah, enfin on rentre dans le vif du sujet ! Avant de créer la partie marketing / communication de son annonce, Google demande de définir les paramètres de sa campagne. Et ce qui est top, c’est que des paramètres il y en a plein et ils vont être très utiles pour piloter et optimiser ses investissements.

Point important, que je n’avais pas compris tout de suite : une campagne peut regrouper plusieurs annonces différentes sur lesquelles vous souhaitez appliquer les mêmes règles de gestions : enchère, zone géographique…

C’est parti pour le paramétrage de la campagne. Il y a 5 parties :

1 – Langues et zones géographique : cibler la diffusion de sa campagne.

Adwords permet de choisir les pays, villes sur lesquels diffusez ses annonces. Très utile lorsque vous avez une logique locale : réseau de distribution, zone de chalandise. Par exemple : il serait inutile de communiquer sur Quimper si votre magasin est à Marseille.

Il est également possible de définir la langue de ses clients. On peut ainsi différencier ses campagnes et annonces par langue et renvoyer vers la version linguistique appropriée de son site.

2 – Les réseaux : choisir les emplacements de diffusions de ses annonces.

2 types de réseaux s’offrent à vous : la recherche Google et le display :

La recherche Google correspond aux annonces présentent dans les pages de résultats de Google. Les annonces remontent en fonction des mots clés tapés.Le réseau display correspond aux annonces textes ou images/vidéos diffusées sur par Google. Il est possible de cibler les annonces en fonction du contenu de la page présente ou en fonction du type d’audience.

3 – Les Appareils : choisir le type d’appareil pour la diffusion de ses annonces.

Avec la multiplication des supports (smartphone, tablettes…), Adwords permet de sélectionner les supports de diffusion. Inutile de promouvoir son site sur l’Ipad si son contenu est en flash (pour celles et ceux qui ne le savent pas, l’Ipad ne lit pas le flash tout comme l’Iphone). De même, il est possible de cibler les opérateurs téléphoniques (Organe, SFR…).

4 – Enchères et budget : définir sa politique d’achat d’espace.

Il s’agit du gros morceau du paramétrage d’une campagne qui rend Adwords si attractif pour les publicitaires.

La 1ère chose à comprendre sur l’achat d’espace dans Adwords est la logique d’enchère. Chez Adwords, les annonceurs enchérissent (un peu comme sur le marché à poissons) pour acheter et mettre en avant leurs annonces. Les annonceurs étant prêt à payer le plus cher seront les mieux valorisés par Adwords  dans la mise en avant de leurs annonces.

Adwords vous permet de gérer votre budget selon 3 grands types d’enchères :

– enchère au CPC (coût par clic)- enchère au CPA(coût par action)- enchère au CPM(coût par impression)

Pour les enchères aux CPC ou au CPA, 2 choix sont possibles dans Adwords : définir manuellement le montant maximum d’enchère pour chaque mot clés ou laisser Adwords le définir pour vous en précisant (ou pas) une enchère maximale pour l’ensemble des annonces de votre campagne.

Les enchères au CPM ne sont possibles uniquement pour le réseau display et ne permettent qu’une définition globale du CPM maximum. Ici pas de coût à la performance, le tarif est défini en fonction du nombre d’exposition de l’annonce, qu’elle soit cliquée ou non.

Il s’agit d’une fonction d’Adwords très pratique permettant de définir le budget maximum journalier que vous êtes prêt à dépenser. En effet, à la différence de l’achat d’espace des médias traditionnels, où le prix de l’emplacement est défini à l’avance, sur le Web la facturation à la performance (CPC ou au CPA) rend fluctuant le prix de l’espace. Le tarif est donc défini post opération. Plus les internautes clics et plus le prix de l’annonce sera élevé. Le fait de pouvoir caper ses dépenses est donc primordial.

Avec ce système, une fois le budget journalier attient, les annonces cessent de paraître jusqu’au lendemain. Ainsi pas de mauvaise surprise, vous maîtrisez vos dépenses.

Positionnement et mode de diffusion. Il s’agit d’options avancées dans la gestion du budget sous Adwords.

L’option de positionnement permet de définir la place de ses annonces dans la liste d’affichage des annonces.

Le mode de diffusion permet de choisir si vous souhaitez lisser la diffusion de vos annonces au fil de la journée ou si vous préférez les diffuser le plus rapidement possible.

La taille du budget journalier va guider l’option retenue. Par exemple les petits budgets préfèreront lisser leur diffusion pour ne pas se retrouver à midi et avoir utiliser l’intégralité de leur budget journalier. L’option accéléré est à plus adaptée aux budgets conséquents.

Attention : ces options sont disponibles uniquement si l’option d’enchère manuellement a été retenue.

5 – Paramètres avancés : définir les périodes et la fréquence de diffusion des annonces.

Adwords permet de définir les dates de début et de fin par campagne ainsi que les créneaux horaire par jour. Prenons l’exemple de la française des jeux pour présenter sa super cagnotte du vendredi. Elle peut ainsi débuter sa campagne le lundi matin et la fermer le vendredi à 20h au moment de la clôture des mises.Diffusion des annonces : rotation des annonces, limitation du nombre d’expositions

Le paramétrage de la rotation des annonces est destiné aux campagnes possédant plus d’une annonce. 2 choix possibles : diffuser les annonces les plus performantes (ayant le plus de clics) ou en alternance régulière.

Adwords permet aussi de choisir un volume d’exposition journalier par utilisateur pour ses annonces. Très pratique dans le cas d’une tarification au CPM.

Attention : cette option ne s’applique qu’au réseau display.

Données démographiques : définir sa cible

Adwords autorise ici le choix de 2 critères : la tranche d’âge et le sexe. Ces critères sont très utiles dans les cas de vente de vêtements.

Attention : cette option ne s’applique qu’au réseau display.

Comme j’ai reçu un bon de 75€ pour essayer le service Adwords, je n’ai pas eu à saisir mes coordonnées bancaires. Mais si vous n’en avez pas ou si vous souhaitez utiliser à plein régime ce service, n’oubliez pas de les saisir sinon vos campagnes seront bloquées.

Ça y est, je viens de créer et paramétrer ma 1ère campagne dans Adwords. Mais attention, elle n’est pas encore en ligne. Avant ça, je dois d’abord créer les annonces qui vont avec et définir les mots clés associés. Ce sera pour mon prochain article.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos questions.